Avec un chiffre d’affaires de 12,2 millions d’euros en 2014, 800 employés répartis dans sept endroits au Maroc et en France, spécialiste du Maghreb dans les centres d’appel, va bientôt ouvrir sa première filiale à Madagascar.

La mise en œuvre a été alimentée par une pression accrue sur les prix de certains clients et certains types de besoins des services haut de gamme et de back-office ou le traitement du courrier. « Madagascar a été choisie car elle bénéficie d’un ensemble d’emplois de quatre millions de francophones, alors que démontré dans les services sous-traités », explique Yossef Chraibi, directeur général de Outsourcia, offrant des coûts des ressources humaines plus compétitives et parfaitement adapté à la norme pour ce premier règlement sur les services de Big Island sera Outsourcia partenariat industriel et commercial avec Scemi groupe français spécialisé dans l’externalisation et présente dans le pays depuis 2003.

Plus précisément, l’alliance sera d’accueillir les activités marocaines. Dans la plate-forme de production du groupe français à Tananarive.


Cependant, Outsourcia employer son propre personnel et 50 postes anticiper le début de leurs activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *